Demandeurs d’emploi, comment profiter du dispositif d’accompagnement NACRE ?

Dédié aux demandeurs d’emploi, le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d’Entreprise (NACRE) est un dispositif d’aide mis en place par l’État. En réalité, il a été remplacé par un programme équivalent depuis 2016. Pour bénéficier des différents avantages de cet appui, les chômeurs doivent respecter certaines clauses.

Qui sont les bénéficiaires du NACRE ?

Le dispositif NACRE pour les demandeurs d’emploi est réservé aux bénéficiaires de l’ASS ou le RSA, ainsi qu’aux personnes respectant les clauses obligatoires pour l’obtention d’un contrat emploi-jeune. Les individus qui ont conclu à un contrat emploi-jeune et dont le contrat a pris fin avant l’échéance de l’aide prévue, les salariés ou licenciés d’une entreprise liés à des procédures de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaires peuvent également en bénéficier. Il en est de même pour les individus engagés à un contrat d’appui au projet d’entreprise, et aux personnes âgées de 50 ans et plus figurant sur la liste des demandeurs d’emploi. Découvrez des infos sur les dispositifs et formalités pour créer une entreprise.

Qui contacter pour bénéficier des avantages du NACRE ?

Cette aide s’obtient sur demande auprès d’un centre de formalités des entreprises conventionné par l’État. L’organisme peut être un professionnel de la création ou de la reprise d’entreprise comme la CCI de la région concernée, un réseau d’accompagnement ou un expert comptable. Toutefois, il faut noter que la demande d’obtention du NACRE peut être refusée si le demandeur n’a pas des difficultés à retrouver un emploi, si le projet ne présente pas des avantages économiques à long terme, ou si le demandeur ne dispose pas de moyens d’accompagnements suffisants. Au cas où l’organisme refuserait la demande, il est toujours possible de se tourner vers le préfet de région.

La soumission au contrat d’accompagnement

Si la demande d’obtention du NACRE est accordée par l’organisme, le bénéficiaire sera accompagné pendant tout le parcours. Les deux parties établiront alors un contrat d’accompagnement. Cette convention indiquera toutes les clauses de l’appui. L’organisme accompagnateur a le droit de résilier le contrat en cas de non-respect des clauses, par lettre recommandée avec accusé de réception. La résiliation peut justifier un appel au préfet de région.

Durant le processus d’accompagnement, le bénéficiaire reçoit une aide au montage, à la structuration financière, appui au démarrage et au développement de l’entreprise. Le NACRE est destiné aux entrepreneurs ayant un statut juridique ou une forme juridique d’auto-entrepreneur ou de micro-entrepreneur.

Comment cesser mon activité en auto-entrepreneur ?
Qu’est-ce qui est plus intéressant : le portage salarial ou le régime de l’auto-entrepreneur ?