Qu’est-ce qui est plus intéressant : le portage salarial ou le régime de l’auto-entrepreneur ?

Deux solutions s’offrent aux entrepreneurs novices pour tester et simuler en solo leur projet professionnel : créer leur propre auto entreprise ou devenir salarié d’une société de portage. Cependant, le choix peut s’avérer complexe du fait que la protection sociale, l’autonomie et la rémunération varient entre les deux concepts. Ainsi, afin de savoir lequel est plus intéressant, voici une comparaison entre les avantages du portage salarial et le régime de l’auto-entrepreneur.

Avantages du régime de l’auto-entrepreneur

Le grand avantage de l’auto entrepreneur réside dans le fait qu’il offre une grande liberté. Ainsi, en tant qu’indépendant, l’auto-entrepreneur n’a aucun compte à rendre à qui que ce soit car il est son propre boss. En revanche, le travailleur porté reste l’employé de l’entreprise de portage qui le rémunère, malgré le fait qu’il travaille aussi de manière indépendante. De plus, les formalités de création d’auto entreprise sont simplifiées. Ainsi, ce régime est une solution idéale pour créer une petite entreprise rapidement et sans trop de contraintes.  En outre, le champ d’activités est aussi étendu. Selon la branche professionnelle du créateur, il est libre de choisir entre les activités commerciales, artisanales et libérales. Il peut même cumuler ces trois secteurs d’activités. Par contre, le portage salarial permet d’accéder uniquement aux activités de prestation de services. D’autres avantages à exercer en tant qu’auto-entrepreneur sont le bénéfice d’exonération de la TVA et la perception d’aides complémentaires (ACRE).

Avantages du statut portage salarial

Travailler en tant que salarié de la société de portage permet de bénéficier de la protection du régime social. Ainsi, les conditions de travail sont presque identiques à celles d’un simple salarié. A la différence d’un auto-entrepreneur, un entrepreneur porté est couvert par l’assurance chômage et retraite. Par ailleurs, il est épargné des formalités de gestion administrative car c’est la société de portage qui s’occupe de la création de structures, de l’élaboration de factures, de la gestion de la comptabilité… Ceci lui permet de mieux se focaliser sur son travail. En outre, le statut de portage salarial n’est pas concerné par le seuil limitatif de chiffres d’affaires, contrairement au régime auto entrepreneur. En effet, en optant pour ce dernier,  l’entreprise ne peut pas dépasser le seuil de 70 000 euros comme CA annuel.

Le portage salarial ou le régime de l’auto-entrepreneur : le plus intéressant

Un choix catégorique entre ces deux régimes d’entreprise est implexe car si le portage salarial est intéressant avec ses nombreux avantages, le régime entreprise, de son côté, est aussi séduisant dans de nombreux cas. Ainsi, le statut d’auto entrepreneur est un bon choix pour ceux qui ont la motivation de gérer l’intégralité de leur activité. Pour ceux qui n’ont pas cette fibre entrepreneuriale développée, il est préférable de s’orienter vers  le statut de salarié porté. Cependant, le cumul de ces deux régimes reste possible.

Auto-entrepreneur : ce qu’il faut savoir sur la TVA
Les aides et subventions pour créateur d’entreprise