Les aides et subventions pour créateur d’entreprise

Afin de favoriser la création d’emplois, des aides financières, des dispositifs fiscaux spécifiques et des subventions ont été mis en place. Ces appuis permettent de soutenir les créateurs d’entreprise. Les conditions d’éligibilité et les avantages à obtenir dépendent du type d’aide ainsi que de l’organisme ou de l’entité qui l’accorde. Voici des exemples de subventions et de dispositifs à la création d’entreprise.

L’ACRE, un dispositif mis en place par l’État

Parmi les différents types de plan de financement accordé par l’État, il y a l’Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise (ACRE). Ce dispositif a été instauré dans le but d’aider les demandeurs d’emploi. Il permet à ces derniers de créer facilement leur firme. Cependant, certaines conditions d’éligibilité sont à respecter pour bénéficier de cette aide. La plupart d’entre elles sont relatives au statut du demandeur. Cet appui permet au créateur d’entreprise d’obtenir une exonération des cotisations sociales. Si le bénéficiaire est soumis au régime de salariés, le privilège porte sur les charges salariales et patronales. Pour plus d’infos sur les solutions de financement pour créateurs d’entreprise, entrez sur statutentreprise.com.

Des subventions selon l’activité exercée

Plusieurs aides et subventions pour créer une entreprise sont destinées aux créateurs d’entreprise selon le type d’activité. Les éditeurs ou diffuseurs de presse, par exemple, peuvent obtenir des subventions et aides pour le démarrage et la croissance de leur projet. Parmi les différents appuis, on note essentiellement l’aide à la distribution des quotidiens nationaux et l’aide au portage. Les acteurs du spectacle vivant peuvent aussi bénéficier de certaines aides et subventions afin de booster leur activité. On note surtout l’aide à la structuration et l’aide au projet pour le spectacle vivant. Versée annuellement aux artistes et entreprises de spectacle, celle-ci vise afin de soutenir leur projet.

Le NACRE, pour obtenir un prêt à taux zéro

Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE) est un privilège accordé aux créateurs ou repreneurs d’entreprise. Il doit pourtant être associé à un crédit professionnel. Ainsi, le NACRE permet aux futurs entrepreneurs d’obtenir un prêt professionel à taux zéro. Il finance surtout le besoin en fonds de roulement. Les conditions d’éligibilité suivantes sont pourtant à remplir afin de bénéficier des avantages de ce dispositif :

– Être âgé de 18 à 25 ans ;

– Être bénéficiaire de l’ARE ;

– Ou recevoir le RSA.

Le NACRE peut être combiné avec plusieurs financements comme l’aide à la structuration financière et l’aide au montage.

Le statut d’entreprise, c’est quoi et ça sert à quoi ?